Saison 7 Episode 21 "Then I Really Got Scared"

10 001 000 téléspectateurs [2.9]

1_ETOILES

7x21__1

Les réjouissances sont de courte durée à Wisteria Lane. Cet épisode atteint un niveau de bassesse énorme. Il ne passe pas. En tout cas, pas à un épisode du Season Finale. Ce genre d'épisode, c'est bon pour la mi-saison, et encore. Il ne se passe presque rien de plus que la semaine dernière. C'est pourquoi on se dépêche de tout mettre rapidement en place pour le grand 2 hour Season Finale! Mais comment bâtir des intrigues sur des bases fragiles? C'est simple, on bourre l'épisode de facilités qui vous explosent à la figure, zéro de crédibilité. Les plus malchanceuses sont pour le coup Lynette et Gabrielle. Une énième dispute pour le couple Scavo, autour du choix de leurs vacances. On reste bien planté dix minutes autour d'une bataille ridicule et tout sauf drôle, on se fait clairement chier. Et quand la sauce monte entre Lynette et Tom, on vient tout gâcher avec les pleurs de leur fille. Aussitôt, elle pense que papa et maman vont se quitter - Bouhouhou! - et le pire dans tout ça c'est que Lynette trouve de le moyen de sortir On se dispute souvent Tom mais c'est vrai que ça n'était jamais arrivé aussi violemment! Leur engueulade ressemblait aux milles autres qu'ils ont eu. Il ont résisté à tout, mais ils ne sont pas capable de régler ce genre de problème? En prime, la Mary Alice nous parle clairement de divorce en conclusion. Tout va vite, beaucoup trop vite. Après son séjour chez sa copine Bree, Gabrielle revient à la maison avec des situations comiques. Du moins, elles sont supposées l'être. Je me suis mortellement ennuyé. Je ne voyais pas bien où cela devait nous mener. Finalement, Juanita n'a plus peur de son film d'horreur. Elle s'en rend compte toute seule alors que la seconde d'avant elle allait se pisser dessus; sa prise de conscience est beaucoup trop rapide. Toutes ces scènes sont donc exploitées pour nous montrer que Juanita avait raison, il y a bien un homme qui rode autour de chez les Solis. Il y avait milles autres façons d'amener la chose. Je dois toutefois avouer avoir hâte de voir la suite. Du coté de chez Bree, ce n'est pas mieux. Son policier occupe toutes ses scènes. Autant je l'ai trouvé sympathique durant le dernier épisode, autant j'ai trouvé le tout très plat cette semaine. Je sens qu'on est reparti pour des épisodes entiers autour de lui. Espérons tout de même qu'il soit plus intéressant que Keith. Remarquez, ça ne peut pas être pire. A noté également que durant l'épisode précédant, Bree et Gaby se disaient Adieu! et pas un seul mot là dessus cette semaine, on tombe bien bas.

Susan tient à elle seule l'unique partie plaisante de l'épisode. On continu toujours avec les intentions de Felicia, bien qu'elle ne soit pas mise en avant durant l'épisode. Susan veut récupérer son poste d'assistante et compte bien tout faire pour y arriver. La discussion avec les autres parents d'élève était exquise, j'ai adoré. La scène de fin aussi était assez marrante quoi qu'assez irréaliste lors des dernières secondes. Comment Paul a-t-il réussi à convaincre deux policier de venir arrêter Susan?

7x21__2

Bilan : C'est la première fois que je ne suis pas impatient de voir la fin d'une saison de Desperate Housewives. Venant d'un très grand fan, ça fait peur.